Avancer en harmonie avec la nature

Lundi 18 Juin 2018
Planète du Cheval au Naturel Magazine n°34

Les doctrines régissant les rapports cheval-humain revues et corrigées

Dominance & Leadership (3)

Les chevaux communiquent entre eux par le biais de signaux visuels, auditifs, olfactifs et tactiles. La communication entre humains est, elle, essentiellement verbale et fait appel à des capacités linguistiques élaborées. Les concepts de dominance et de leadership, sont-ils utiles dans les interactions entre humains et chevaux ?

Appliquer la théorie de la dominance à un contexte humain-cheval impliquerait que les réactions indésirables peuvent être facilement expliquées par le fait que le cheval essaye de dominer l'humain pour obtenir un statut plus élevé. Suivant cette doctrine, l'homme devrait s'efforcer d'atteindre un rang hiérarchiquement supérieur et prendre le rôle de leader. Mais c'est alors que l'on peut se poser une foule de questions sur ce concept de l'humain en tant que leader pour les chevaux. Et si, par exemple, le cheval ne veut pas suivre l'humain pour embarquer dans un van ? Cela tient-il à un manque de confiance et donc à un échec de cet humain à tenir son rôle de leader ? Et en ce cas, quelles sont les qualités qui lui font défaut ?
Accéder à l'article en texte intégral (28 pages / 23 photos)
> Dominance et Leadership (3) : Les doctrines revues et corrigées
> Dominance et Leadership (2)
> Dominance et Leadership (1)