Avancer en harmonie avec la nature

Samedi 23 Septembre 2017
Planète du Cheval au Naturel Magazine n°31

Quand une vétérinaire s’intéresse au pied-nu

DOSSIER : Équitation sans fers

Certains vétérinaires, et pas des moindres, se refusent absolument à accepter qu'un cheval puisse se sentir bien, travailler, marcher sur tous les terrains seulement à l'aise dans ses sabots. Ils nient qu'un cheval puisse se servir de toute la surface solaire de son pied sans en souffrir.
D'autres, qui restent plus discrets, mais à qui de plus en plus de cavaliers vont faire appel, ont décidé d'étudier ce « phénomène de mode » avec l'esprit ouvert comme doit être tout esprit scientifique bien formé - et une bonne connaissance de la langue anglaise -.

Nous allons vous présenter dans ce numéro et le suivant, une de ces vétérinaires qui, poussée par la curiosité et les résultats obtenus sur son propre cheval, a décidé de mettre à profit le travail à effectuer dans le cadre de son mémoire pour faire un bilan des études scientifiques sur le pied du cheval.
Voici la 1e partie de ce mémoire : Quels sont les effets du pieds nu par rapport au pied ferré sur l'anatomie et la biomécanique du sabot ?
Accéder à l'article en texte intégral
> Quand une vétérinaire s'intéresse au pied-nu